• 500 000 :
    C'est le nombre d'exemplaires du Da Vinci Code qui se sont vendus en France.




    12 millions :
    C'est le nombre d'exemplaires vendus de par le monde du Da Vinci Code. Et encore, ce chiffre a été établi au début du mois de septembre, les ventes semblant loin de se tarir.


    1 :
    Dès sa sortie aux Etats-Unis, The Da Vinci Code est entré en


    première position sur la liste des meilleures ventes du Wall Street Journal, du New York Times, de Publishers Weekly et du San Francisco Chronicle.



    8 : C'est le nombre de livres en anglais (mais dont certains ont été traduits en français) parus après la sortie du Da Vinci Code et qui se chargent d'établir le vrai du faux dans le roman de Dan Brown. Simon Cox et son Le code Da Vinci décrypté : Le Guide non autorisé
    est actuellement celui qui marche le mieux puisqu'il se classe dans les 20 meilleures ventes françaises actuelles.



    19
    :
    Da Vinci Code
    est sorti depuis 19 mois aux Etats-Unis. Il est sorti en mars 2003
    outre-Atlantique, tandis que les libraires de l'Hexagone ont mis en
    vente la traduction française aux éditions JC Lattès dès le 4 mars de
    l'année suivante. Le succès a été immédiat est s'est prolongé pendant
    tout l'été 2004.



    40 : Le nombre de traductions. Da Vinci Code a en effet été traduit dans une quarantaine de langues dans le monde.



    2005
    : Ce sera l'année de la sortie internationale du film The Da Vinci Code, directement inspiré du roman de Dan Brown. Réalisé par Ron Howard, le metteur en scène d'Un homme d'exception, Backdraft ou encore Apollo
    13,
    ce film réunira les acteurs Russell Crowe dans le rôle de Robert, le
    spécialiste des symboles, et Kate Beckinsale dans le rôle de Sophie, la
    petite-fille du conservateur assassiné.



    2 300
    :
    C'est le prix (en dollars) qu'il vous faudra débourser afin de participer au Da Vinci Tour, un circuit organisé qui vous permet de visiter dans toute l'Europe les lieux traversés dans le roman.
    Pour plus d'infos, voir notre article.



    20 000
    :

    C'est le nombre de pélerins venus cet été à Saint Sulpice pour traquer
    sur place les fameux signes répandus dans le livre... Parmi ces
    détectives en herbe, de nombreux américains
    , des asiatiques et quelques touristes d'origine scandinave.

    Odon Vallet est docteur en droit et en
    sciences des religions. Il donne des cours à la Sorbonne et à
    l'Université Paris VII. Il est connu pour avoir publié de très nombreux
    ouvrages traitant de la religion. L'Internaute Magazine a demandé à ce
    spécialiste des religions ce qu'il pense du phénomène Da Vinci Code.

    Etes-vous surpris par le succès de Da Vinci Code ?









    <script language="JavaScript">OAS_AD('x06');</script><script language="JavaScript">
    <!--
    OASd = document;
    plug =(navigator.mimeTypes && navigator.mimeTypes["application/x-shockwave-flash"]) ? navigator.mimeTypes["application/x-shockwave-flash"].enabledPlugin : 0;
    if(plug){plug = parseInt(plug.description.substring(plug.description.indexOf(".")-1)) >= 4;}
    else if(navigator.userAgent && navigator.userAgent.indexOf("MSIE")>=0
    &&(navigator.userAgent.indexOf("Windows 95")>=0 || navigator.userAgent.indexOf("Windows 98")>=0 || navigator.userAgent.indexOf("Windows NT")>=0)){document.write('<SCRIPT LANGUAGE=VBScript\> \n');
    document.write('on error resume next \n');
    document.write('plug =(IsObject(CreateObject("ShockwaveFlash.ShockwaveFlash.4")))\n');
    document.write('</SCRIPT\> \n');}
    if(plug)
    {OASfp=' Menu=FALSE swModifyReport=TRUE width=250 height=250 ';
    OASd.write('<object classid="clsid:D27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000" codebase="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=3,0,0,0"'+OASfp+'>');
    OASd.write('<param name=src value="http://oas.benchmark.fr/RealMedia/ads/Creatives/linter_savoie_carre_sortir_0410/250x250_sortie.swf?clickTag=http://oas.benchmark.fr/RealMedia/ads/click_lx.ads/www.linternaute.com/sortir/132425141/x06/linter_savoie_carre_sortir_0410/250x250_sortie.html/63333932663131313431376432393530?"><param name=quality value=autohigh><param name=loop value=true><param name=play value=true><param name=menu value=false><param name=wmode>');
    OASd.write('<embed src="http://oas.benchmark.fr/RealMedia/ads/Creatives/linter_savoie_carre_sortir_0410/250x250_sortie.swf?clickTag=http://oas.benchmark.fr/RealMedia/ads/click_lx.ads/www.linternaute.com/sortir/132425141/x06/linter_savoie_carre_sortir_0410/250x250_sortie.html/63333932663131313431376432393530?"'+OASfp+'pluginspage="http://www.macromedia.com/shockwave" type="application/x-shockwave-flash" PLAY=true LOOP=true QUALITY=autohigh>');
    OASd.write('</embed></object>');
    }else{OASd.write('<a href="http://oas.benchmark.fr/RealMedia/ads/click_lx.ads/www.linternaute.com/sortir/132425141/x06/linter_savoie_carre_sortir_0410/250x250_sortie.html/63333932663131313431376432393530?" target="_blank"><img src="http://oas.benchmark.fr/RealMedia/ads/Creatives/linter_savoie_carre_sortir_0410/250x250_sortie.gif" width=250 height=250 border=0 alt=""></a>');}
    //-->
    </script>




    Odon Vallet Je ne suis pas surpris de son
    succès mais de l'ampleur de son succès. Je ne suis pas surpris parce
    que le thème proposé est très populaire : il fait allusion à
    Marie-Madeleine qui est un personnage très mystérieux des Evangiles, un
    personnage que l'on confond souvent avec la femme pécheresse. On en
    fait une prostituée repentie : il est intéressant de noter qu'il existe
    son équivalent dans le bouddhisme avec Amrapali, une courtisane qui
    demandait 50 écus pour la nuit et qui fit don à Bouddha d'un beau
    jardin. On ne dit pas pour autant qu'elle a couché avec lui. A pa
    rtir du personnage de Marie Madeleine, on invente une possible postérité à Jésus.

    Je suis surpris en revanche que ce succès prenne une dimension
    mondiale, je ne trouve pas cela scandaleux. Il y a un intérêt porté à
    la présence du Christ dans le monde non plus seulement à sa postérité
    spirituelle mais aussi à sa postérité charnelle. Mais justement, là où
    l'invention devient déplacée, c'est lorqu'elle tend à affirmer qu'il
    existe à ce sujet un mensonge entretenu par l'Eglise depuis ses débuts.




    Justement, Jésus Christ marié et Marie-Madeleine enceinte, est-ce que c'est possible ?

    Nous sommes dans l'ignorance totale des femmes qui ont entouré Jésus.
    Elles sont nommées dans les Evangiles uniquement par leur prénom et
    beaucoup portent le même. Il y a ainsi plusieurs Maries,
    Marie-Madeleine appelée aussi Marie de Magdalena... Il est donc très
    difficile de savoir de laquelle il est question. Quant à savoir si
    Marie-Madeleine a été enceinte, nul ne pourra jamais le prouver, le
    confirmer ou l'infirmer. Lorsque Godard dans son film "Je vous salue
    Marie" présente Marie comme une mère célibataire, c'est tout aussi
    possible que les autres hypothèses.




    Pensez-vous qu'il existe un risque de désinformation à lire Da Vinci Code ?

    Le risque principal est de transformer l'histoire en légende. Les
    événements de l'Evangile ne sont pas des événements historiques bien
    que l'existence de Jésus Christ soit avérée. Le danger avec ce genre de
    traitement est de donner naissance à une contre-Evangile tout aussi
    invérifiable que le premier et donc de donner naissance à une nouvelle
    Foi, un fidéisme. Mais si ce livre permet de revister certains moments
    de notre histoire, Bible ou encyclopédie en main, ou bien certains
    lieux, Guide bleu en main, alors il est intéressant. Je pense notamment
    à l'Eglise Saint-Sulpice dont il est question dans cet ouvrage, souvent
    très décriée à cause de ce que l'on considère comme le mauvais goût
    saint-sulpicien et que beaucoup de gens redécouvrent.

    Mais attention, il faut toujours
    garder son esprit critique et se souvenir que le propre du roman n'est pas de remplacer l'investigation mais l'imagination.

    ll ne faut pas se tromper, et le lire comme un roman.










    La polémique Da Vinci Code


    Sacrilège,
    blasphématoire, mensonger... A force de mettre en doute les dogmes de
    l'Eglise, Da Vinci Code a provoqué une polémique aussi vive que celle
    provoqué lors de la sortie de "La Passion du Christ" au cinéma.
    (Octobre 2004)
     


    Les ventes de Da Vinci Code continuent de narguer les
    traditionnels héros de la rentrée littéraire tels que Amélie Nothomb ou
    Christine Angot, la polémique née dès la sortie du livre ne désemplit
    pas non plus.



    L'Eglise conspiratrice ?

    Rien d'étonnant pourtant quand on sait que le livre raconte comment
    Jésus aurait eu une relation avec Marie-Madeleine, et que leur
    descendance aurait pu constituer la dynastie des Mérovingiens. Ce
    secret aurait été ensuite transmis de générations en générations par la
    société cachée du Prieuré de Sion, dont aurait fait partie Leonard de
    Vinci. Sans trop vous révéler des rebondissements de l'intrigue,
    l'artiste aurait disséminé des indices dans ses toiles démontrant de
    l'existence de cette société secrète. Et pour ne rien faciliter,
    l'auteur Dan Brown affirme avoir "vérifié" ses sources, sans toutefois
    en affirmer la véracité totale. Il n'en fallait pas plus pour lancer la
    polémique.



    Pour l'Eglise, qui se voit accusée d'avoir conservé le secret et
    d'avoir menti à ses ouailles pendant plus de deux mille ans, Dan Brown
    sort de son contexte des textes apocryphes afin de les adapter à sa
    sauce. Il remet en cause le célibat de Jésus, un fait qui n'a jamais
    manqué de provoquer le débat au sein même des différents courants de
    pensées catholiques, et reprend grâce à de très bonnes techniques
    narratives le poncif du "complot vaticanesque", qui n'a jamais manqué
    d'abreuver l'imagination des auteurs et cinéastes du monde entier.



    "Des allégations fantaisistes"

    Le résultat ne s'est pas fait attendre. Le livre est par exemple
    interdit au Liban, l'Eglise en ayant bloqué la vente. En France, énervé
    par les écrits dans le roman selon lesquelles Saint Sulpice
    recueillerait de nombreux symboles faisant état de l'existence du
    Prieuré de Sion, le curé de l'église parisienne a fait mettre une
    pancarte indiquant que rien de tout ceci n'est vrai, "contrairement aux allégations fantaisistes contenues dans un récent roman à succès". Et toc.



    La SNCF
    a également apporté sa pierre aux attaques contre le livre, en intentant un procès à son auteur qui "avait laissé entendre que le Paris-Lille partait de Saint Lazare".
    Difficile en effet de croire que tous les faits révélés par Dan Brown
    ont été vérifiés quand on sait que son livre regorge d'erreurs
    historiques et théologiennes, mais également des erreurs toutes bêtes
    comme lorsque les héros cherchent un expert rue Haxo, sans jamais
    mettre les pieds dans le vingtième arrondissement.



    Pourtant, la polémique n'est pas prête de s'essoufler. Les amateurs du
    livre continuent de par le monde à décrypter chaque centimètre carré
    des toiles de Léonard de Vinci, dans l'espoir d'y découvrir d'autres
    symboles. Le film issu du livre, prévu pour sortir en 2005, devrait
    ajouter un peu plus d'huile sur le feu.







    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Après 18 ans de mariage, Maya, 45 ans, séparée de son mari, retourne dans sa maison familiale à la campagne. En retrouvant des journaux intimes, elle replonge dans son passé, les années 70 et leur vague hippie qui ont bercé son adolescence. Elle retrouve aussi maurice, son ami d'enfance et alors qu'elle croyait sa vie sentimentale dans une impasse, elle se sent renaître à l'amour. Parviendra-t-elle à s'épanouir malgré tous les secrets de famille qu'elle exhume peu à peu?

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique